news

Une enquête sur les commerces de Wallonie : un vademecum qui dépasse les attentes du client!

Carol Dannevoye, Retail et Network Manager pour le Développement Economique de l’UCM, revient sur sa collaboration avec la société Martine Constant Consulting Group et confie son appréciation!

 

 

Quelle position occupez-vous auprès des commerçants wallons dans la fonction que vous occupez à l’UCM?

 

En  tant  que  Retail  et  Network  Manager,  j’ai  développé une  vision d’ensemble de la  situation  des commerces wallons. Je bénéficie, en effet,  des  retours  d’expérience  des  personnes  qui  travaillent  sur  le terrain. Mon rôle se situe alors dans la diffusion de ces retours d’expérience  auprès  des  autres  régions  de  la  Wallonie  afin  que chaque ville,  chaque  pôle  de  commerces  en  bénéficient  et  définissent  des axes de manœuvre en fonction de ceux-ci. Il ne faut  pas oublier que le monde du commerce vit de grandes difficultés pour  le moment. Ils ont besoin d’une écoute attentive et d’un réel soutien.

D’où vient cette idée de réaliser un vadémécum sur les commerces wallons?

Je travaille pour le programme  Dynamisaon Commerce qui propose différents outils et ateliers aux commerçants dans le but d’améliorer leur fonctionnement de travail et donc de renforcer  leur rentabilité. Dans ce contexte, nous voulions nous confronter au  terrain à travers une enquête qui nous permettrait de connaître les difficultés et les besoins réels des  commerçants afin d’y répondre au mieux à travers un programme économique adapté. De là est née l’idée du vade-mecum !

 

Quel est l’objectif à moyen et à long terme de ce vade-mecum ?

Puisque les résultats de cette enquête ont dépassé nos attentes, nos objectifs ont également évolué. Les résultats vont servir, dans un premier temps, aux différents bureaux d’étude de l’UCM. Ensuite, j’aimerais faire un retour personnalisé envers chaque ville wallonne afin que les pouvoirs locaux puissent mettre en place des actions en adéquation complète avec les besoins de leurs commerçants.

 

Pourquoi avoir fait appel à Martine Constant Consulting Group pour effectuer ce travail ?

 

Nous avons fait un appel d’offre. Trois sociétés y ont répondu et Martine Constant Consulting Group nous proposait une prestation qui correspondait au mieux à nos attentes, tant au niveau de la qualité, que du prix.

 

Pour la réalisation de votre projet, Martine Constant a fait appel à différents partenaires, experts en psychologie, graphisme et copywriting. Que pensez-vous de cette méthode de travail qui privilégie la collaboration et le travail en réseau ?

Lorsqu’on est une PME, il est impossible, selon moi, d’être expert en tout. La collaboration avec d’autres partenaires devient donc essentielle pour ce type d’entreprise. J’ai apprécié cette méthode de travail pour la touche professionnelle apportée par chaque expert, mais aussi parce qu’à  aucun  moment, je n’ai   de morcèlement dans l’offre réalisée par Martine Constant. J’ai reçu une réponse globale et professionnelle à ma demande.

 

Quand est prévue la sortie du vade-mecum pour le grand public ?

 

Nous avons prévu sa parution et la communication qui l’accompagne au mois d’août 2013, après la période des soldes.

 

Qu’avez-vous particulièrement apprécié dans votre collaboration avec Martine Constant Consulting Group ?

 

Martine Constant  et Marie-Pierre Kosc-Fecko  connaissent bien le secteur des études de marché et des enquêtes qualitatives. Elles ont amené de nombreuses idées innovantes, auxquelles je n’avais pas pensé au  départ. J’ai aussi apprécié leur proactivité et la rigueur dont elles ont fait preuve dans leur travail. Enfin, leur souplesse et leur flexibilité face au quotidien du client m’a facilité la vie.

 

Seriez-vous prête à leur confier d’autres missions ?

 

Bien  sûr, je leur confierais sans hésitation d’autres missions pour l’UCM. Je ne manquerai d’ailleurs pas de les solliciter dans d’éventuels nouveaux appels à projets.