Le téléphone, le plus court chemin pour transmettre l’essentiel.

Témoignage d’Entraide & Fraternité

Entraide & Fraternité est une ONG belge qui vient de fêter ses 60 ans. Son créneau : la solidarité internationale et la lutte contre les inégalités et les injustices sociales. C’est aussi un client qui accorde autant d’importance que nous à la confiance et à l’éthique. Il y a quelques mois, nous avons réalisé pour lui une enquête de satisfaction afin d’interroger ses donateurs et donatrices sur l’intérêt porté à son magazine, un outil essentiel de sa récolte de fonds. On vous raconte tout avec Céline Masfrand, la coordinatrice Récolte de fonds.

Quels articles lisent-ils ? Que retiennent-ils ? Ce sont quelques-unes des questions que notre équipe a posées aux lecteurs de Juste Terre !, le magazine d’Entraide & Fraternité au printemps 2021.« L’idée principale était de voir avec notre public même nos donateurs quelle périodicité et quel type de contenu correspondent à leurs attentes », explique Céline Masfrand. « Nous voulions aussi aborder la question du passage au digital, mais cela a confirmé que nos lecteurs et lectrices sont encore fort attachés au papier. »

© C. Smets / La Boîte à Images

Entraide & Fraternité défend un monde juste et solidaire en appuyant la réalisation de projets de développement au Sud. Le Juste Terre ! est une institution pour l’ONG. Ce magazine destiné aux volontaires et aux donateurs et donatrices est à la fois un outil d’information et de plaidoyer.  Il est envoyé par courrier postal chaque mois (près de 100.000 exemplaires par an) « Ce journal est donc important pour nous, il fait le lien entre nos actions réalisées sur le terrain et nos soutiens : volontaires, donateurs et donatrices, personnes relais en paroisses…», poursuit-elle.

Un fichier optimisé fait toute la différence !

©Pierre d’Angle, sans-abri – www.franktoussaint.be

Grâce à cette démarche nous avons pu restituer un fichier propre et majoritairement qualifié. Donateurs décédés, personnes qui avaient déménagé ou qui ne souhaitent plus recevoir les  communications…. « Sans ce travail de Martine Constant Consulting Group, nous ne nous serions pas aperçu de toutes ces infos à actualiser », confie la coordinatrice Récolte de Fonds.

La mission de Martine Constant Consulting Group a aussi consisté à recueillir  des infos sur les sensibilités des lecteurs et lectrices, et sur leurs préférences en termes de sujets. Une étude de perception des donateurs est en effet souvent le point de départ pour pouvoir prendre les bonnes décisions. Céline Masfrand : « Cela nous a permis de réadresser nos envois à des adresses bien actualisées. Cette démarche nous permet de réduire fortement les coûts d’impression et les frais postaux, mais surtout, nous avons pu identifier les personnes vraiment intéressées par nos publications. Et au bout du compte, de mieux connaître nos donateurs et donatrices pour faire perdurer la relation dans le temps. »

Une relation basée sur la confiance et l’éthique

Cette mission n’est pas la première que nous réalisons pour l’ONG. Chaque année depuis trois ans, nous réalisons notamment une campagne auprès des donateurs inactifs et des grands

©Pierre d’Angle, sans-abri – www.franktoussaint.be

donateurs et donatrices. L’objectif est la conversion de donateurs uniques en donateurs mensuels, l’upgrade de dons, ou encore la réactivation des donateurs inactifs.

« Martine Constant Consulting Group choisit vraiment les bons collaborateurs pour ce genre de mission. Ils ont une approche éthique. C’est important pour nous que les appels ne soient pas trop offensifs. Nous insistons aussi beaucoup sur le fait que nos appels soient réalisés dans un esprit de reconnaissance. Je pense en effet qu’il est important de remercier nos donateurs et donatrices car ils et elles sont souvent sollicité-e-s. Enfin, j’apprécie le fait d’avoir un bon suivi post-campagne, avec des données quantitatives et qualitatives très intéressantes pour pouvoir adapter notre stratégie », souligne Céline Masfrand.

Le téléphone permet de toucher les donateurs et donatrices au moment opportun

Un tiers des dons d’Entraide & Fraternité provient des collectes réalisées dans les Eglises. « Le covid nous a demandé de nous réinventer, et de trouver d’autres outils pour toucher les gens chez eux. Le téléphone permet cela : entrer en contact avec les personnes au bon moment, et nous assurer qu’ils ont été touchés par notre message », termine-t-elle.  Chez Martine Constant Consulting Group, nous en sommes convaincus : le téléphone est le plus court chemin pour transmettre l’essentiel, car le donateur peut choisir d’être rappelé à un moment opportun, lorsqu’il a envie de consacrer un peu de temps à une cause qu’il soutient et qui lui tient à cœur. Alors un véritable dialogue s’établit, dans une écoute attentive.